Prêt relais Mode d’emploi

Vous avez trouvé la maison de vos rêves,

mais la vôtre n’est pas encore vendue.

Comment remédier à ce petit problème de trésorerie ?

Le prêt relais est la solution pour faire le lien entre ces deux opérations immobilières.

Vous pouvez ainsi acheter avant d’avoir vendu !

 

Pour quel montant et quelle durée puis-je faire un prêt relais ?

Le prêt relais va être mis en place par votre banquier, le temps que vous vendiez votre maison ou appartement. Le but est de ne pas avoir deux crédits à rembourser en même temps : celui du bien mis en vente et celui de votre nouvelle acquisition. Ce type de prêt est un crédit de transition. La durée pourra être de quelques semaines mais ne pourra être supérieure à deux ans. Dans ce laps de temps, vous devrez avoir vendu votre bien immobilier pour pouvoir rembourser le crédit. Son montant, quant à lui, va dépendre de la situation du bien mis en vente (valeur, état d’avancement de votre vente…) et de celle du bien à acheter. Le prêt relais représentera généralement de 50 % à 70 % de la valeur du bien à vendre (sous déduction du capital restant dû si vous avez un crédit en cours sur cet immeuble). Dans ces conditions, il est préférable de faire réaliser une expertise de votre maison ou de votre appartement par un professionnel de l’immobilier, comme votre notaire par exemple.

Quels sont les différents prêts relais que l’on peut me proposer ?

Il existe des prêts relais dits « secs ». Il est qualifié ainsi quand le prix de vente couvre le prix d’achat du nouveau bien. Vous ne remboursez dans ce cas que de petites mensualités qui correspondent aux intérêts. Cela suppose aussi que le prêt de votre maison actuelle soit fini de payer. Une fois votre logement vendu, le capital du prêt relais sera soldé en une fois, grâce au produit de la vente. La seconde option est le prêt relais dit « adossé ». C’est la solution la plus courante, car dans la majorité des cas, vous avez un emprunt toujours en cours. Le problème est donc de ne pas avoir à rembourser deux prêts en même temps ! Le prêt relais va alors être adossé ou couplé à votre prêt principal en vous proposant une seule mensualité à rembourser.

Quels sont les avantages et les inconvénients du prêt relais ?

Avantages : cela vous permet de ne pas laisser passer une bonne affaire, alors que votre résidence n’est pas encore vendue. Vous évitez également de prendre une location entre deux opérations immobilières. Inconvénients : ce type de prêt a un coût forcément élevé, car les intérêts génèrent des intérêts. Le souci majeur est que votre bien ne se vende pas. Comment faire ? La banque peut exiger le remboursement du prêt relais à la date prévue. La reconduction du crédit n’est pas automatique ! Si votre banquier est compréhensif, il pourra vous proposer une petite prolongation ou carrément la transformation en crédit à long terme. Ce sera au cas par cas.
IMMONOT –  Stéphanie Swiklinski
LIRE

Laisser un commentaire