Le maire doit informer les habitants sur les antennes-relais

Lorsqu’un projet d’installation d’une antenne-relais

ou la modification d’une antenne déjà implantée est prévu dans une commune,

le maire peut décider de consulter ses administrés.

Les habitants ont alors 3 semaines à partir de la diffusion des informations par l’élu

pour formuler leurs observations.

 

Le maire ou le président de l’EPCI (Établissement public de coopération intercommunale) est tenu de mettre à disposition du public le dossier d’information sur l’implantation ou la modification desantennes-relais transmis par l’opérateur, au plus tard 10 jours après leur réception par la collectivité. Cette communication peut se faire par tous les moyens (ex. : affichage).

S’il le souhaite, le maire ou le président de l’EPCI peut permettre aux habitants de formuler ses observations sur le dossier portant sur l’exposition au champs électromagnétiques générée par les antennes-relais implantées dans la commune. L’élu leur précise alors les moyens mis à leur disposition pour exprimer leurs avis. Les remarques des administrés doivent être recueillies dans les 3 semaines à partir de la mise à disposition du dossier.

LE PARTICULIER – Stéphanie Alexandre

Lire aussi :

Liens externes :

  • Décret n° 2016-1211 du 09/09/2016 relatif à l’information locale en matière d’exposition du public aux champs électromagnétiques et au comité national de dialogue de l’Agence nationale des fréquences, JO du 11 Contenu accessible uniquement aux abonnés

Laisser un commentaire