Contre les incendies, les propriétaires sont obligés de débroussailler

Afin de lutter efficacement contre les risques d’incendie,

la loi impose aux propriétaires de logements situés à proximité des bois et forêts,

de procéder au débroussaillement de leurs terrains.

11 160 hectares de forêt sont partis en fumée en France en 2015, selon la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises. Pour éviter ces accidents, la loi impose aux propriétaires une obligation de débroussaillement des terrains situés à moins de 200 mètres des bois et forêts aux abords des constructions, chantiers, installations de toute nature sur une profondeur de 50 mètres dans les territoires réputés particulièrement exposés au risque incendie. Le maire peut porter cette obligation à 100 mètres. Les arbres doivent aussi être régulièrement élagués.

Comme le rappelle le ministère de l’Agriculture, « si le débroussaillement représente une charge financière pour le propriétaire, elle reste sans comparaison avec les dommages causés aux biens et aux personnes en cas de sinistre ». Concrètement, cette obligation vise à faciliter l’intervention des pompiers en cas de feux de forêt, c’est pourquoi le gouvernement n’envisage pas de faire évoluer la réglementation sur ce point.

 

LE PARTICULIER – Stéphanie Alexandre

Lire aussi :

Liens externes :

  • Formulaire n°2725 déclaration d’ISF 2017 Cerfa n°11284-18 Contenu accessible uniquement aux abonnés

Laisser un commentaire