90 % n’ont pas rédigé de testament

Surprenant!.

Seulement 10 % auraient rédigé un testament.

C’est ce qui ressort de notre récent sondage* sur le site Immonot.

Pourtant, cela n’est pas sans conséquences.

Explications !

 

90 % n’ont pas rédigé de testament

Et pourtant, le testament est un acte juridique qui permet d’organiser la transmission de ses biens de son vivant. Et contrairement à une idée reçue, il ne concerne pas que les grosses fortunes !

Sans testament, que se passe-t-il ?

Quand il n’y a pas de testament, le patrimoine du défunt est réparti entre ses héritiers, en fonction des règles légales définies dans le Code civil.

Et avec ?

Le testament permet de modifier la part revenant à chacun, à ses enfants, à son conjoint ou de changer les bénéficiaires. Dans un testament, vous pouvez donc attribuer librement la quotité disponible, c’est-à-dire la partie du patrimoine qui n’est pas obligatoirement dévolue à voshéritiers (réserve héréditaire).

Et aussi prendre d’autres dispositions telles que désigner un tuteur pour les enfants mineurs, reconnaître un enfant naturel (dans le cadre d’un testament authentique)…

Le testament, c’est le seul moyen efficace pour organiser sa succession et la transmission de son patrimoine. En clarifiant ainsi les choses, vous éviterez les difficultés entre les héritiers !

À savoir : rédiger un testament est délicat. Mieux vaut recourir à un notaire. Il sécurisera l’acte et prendra en compte, au mieux, les intérêts de chacun.

*Sondage réalisé en septembre 2015 par le site immonot.com

Laisser un commentaire